Mercredi 28 juin 2017 (15 juin du calendrier ecclésial)

Calendrier étendu

Saint prophète AMOS (VIIIème siècle avant NSJC). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VI des Ménées.) | Saints apôtres FORTUNATUS, ACHAÏCUS et STEPHANAS, des Septante, disciples de saint Paul à qui ils apportèrent la lettre des chrétiens de Corinthe (cf. I Cor XVI:17). (Office à saint Stéphanas traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.) | Saints GAÏEN, JOVIEN et PHILIPPE, martyrs en Afrique. | Saints NIVITE, CANDIDE, CANTIEN, CANTIANILLE, PROTE, CHRYSOGONE, ANTEON, QUINTIEN, THEODULE, JOCONDE et SILVIUS, martyrs en Lucanie. | Saints CLEMENT, PRODITE et QUATRE autres, martyrs à Aquilée. | Saints MUCIUS, MEGETIAS et MINGIN, martyrs à Byzance. | Saint martyr DOULAS de Cilicie, mort par le glaive. | Saint martyr NERSES. | La sainte VIEILLE FEMME (GRAUS), martyre morte par le glaive. | Saintes LYBIE, LEONIDE et EUTROPIE, martyres à Palmyre en Syrie. | Saint HESYCHIUS (ISIHIE), soldat romain, martyr sous Dioclétien à Durostorum (aujourd'hui Silistra sur le frontière roumano-bulgare) (298). | Saints GUY (VITUS), MODESTE et CRESCENS, originaires de Sicile, martyrs en Lucanie sous Dioclétien (vers 303). On invoque saint Guy contre l'épilépsie, le sommeil trop prolongé, la rage et les troubles nerveux, et pour les chiens. Saint Guy est un protecteur des comédiens et des danseurs. | Saint FORTUNAT, évêque de Naples en Campanie (vers 350). | Saint DOULAS d'Egypte, disciple de saint Bessarion. | Saint HORSIESE (HORISIOS), higoumène de Saint-Pacôme en Egypte (vers 380). | Bienheureux JERÔME, originaire de Stridon en Istrie, traducteur de l'Ancien Testament en latin et fodnateur d'un monastère à Bethléem en Palestine, confesseur de la foi orthodoxe face au pélagianisme (420). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VI du Supplément aux Ménées.) | Bienheureux AUGUSTIN, évêque d'Hippone en Afrique (aujourd'hui Annaba en Algérie) (430). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome VIII du Supplément aux Ménées à la date du 28 août.) | Saint ABRAHAM, Syrien ou Persan de nation, abbé de Saint-Cirgues près de Clermont en Auvergne (472). On l'invoque contre la fièvre. | Synaxe de la Toute-Sainte Enfantrice-de-Dieu de Maranakia. | Saint TRILLO (DRILLO, DREL) du pays de Galles (VIème siècle). | Saint MELAN, évêque de Viviers en Vivarais (actuelle Ardèche), apôtre du Vivarais et confesseur (après 549). | Saint VOUGA (VOUGAY, BECHUS, VOLGANUS, VECHAËRUS, VIO, FEOCK, FIECH), métropolitain d'Armagh en Irlande, puis ermite en Bretagne (585?). | Saint PSALMET ou PSALMODE, Irlandais, disciple de saint Brendan le Jeune, moine à Clumfane en Irlande, puis ermite près d'Eymoutiers en Limousin (589). | Saint LANDELIN, brigand et cambrioleur repenti devenu moine puis prêtre, fondateur de l'abbaye de Lobbes dans le Hainaut belge (686). On l'invoque contre les verrues et les villages de Landelies et Lodelinsart rappelleraient sa mémoire. | Saint CONSTANTIN II, évêque de Beauvais en Picardie (vers 697). | Saint LOTHAIRE (LOYER, LOHIER), évêque de Sées en Normandie (756). | Saint HILARIAN (HILARION), ermite, martyr à Espalion en Rouergue, peut-être lors d'une incursion musulmane (vers 798). | Translation des reliques de saint Théodore du Sykéon (IXème siècle). | Sainte BENILDE, martyre par la main des Musulmans près de Cordoue en Andalousie (853). | Sainte EDBURGH (EDBURGA), fille du roi Edouard Ier, petite-fille du roi de Wessex Alfred le Grand, moniale à Winchester en Angleterre (960). | Mémoire de Bernard de Menthon, archidiacre d'Aoste (966-1008) et protecteur des voyageurs dans les Alpes (comme l'avait été saint Heldrad de Novalèse), restaurateur (et non fondateur) des hospices du Grand- et du Petit-Saint-Bernard (1008). Toutes les sources antérieurs à 1929 le mentionnent comme mort en 1008 et canonisé localement dès 1009. Cependant, depuis 1929, les chanoines du Grand-Saint-Bernard en Valais affirment qu'il est mort en 1081, sans donner aucun argument en faveur de cette thèse. Ils affirment aussi que Bernard de Menthon aurait fondé l'hospice du Grand-Saint-Bernard vers 1050, alors que la tradition antérieure affirme qu'il l'aurait restauré en 962. Leur affirmation est controuvée, puisque l'on sait qu'un hospice fonctionnait par intermittence depuis le VIIIème siècle. En attendant d'éclaircir cette question, je continue à supposer que Bernard de Menthon a été honoré d'un culte local dès 1009 et je maintiens sa mémoire. | Saint SPYRIDON, patriarche de Serbie (1388). | Saint LAZARE, prince de Serbie, martyr par la main des Musulmans après la bataille du Champ des Merles, en serbe Kosovopolje (1389). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.) | Synaxe des saints Nouveaux-Martyrs qui ont souffert en Serbie pour la foi en Christ, par la main des Musulmans, des Catholiques-Romains et des Communistes, depuis le temps du saint grand-martyr Lazare jusqu'à ce jour. (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.) | Saint EPHREM, patriarche de Serbie, puis ascète près de Petch (1400). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.) | Saint SIMEON, archevêque de Novgorod (1421). | Saint JONAS, métropolite de Moscou et thaumaturge (1461). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.) | Saints GREGOIRE et CASSIEN, higoumènes d'Avnejk, martyrs par la main des Tatars musulmans (Russie 1492). |  Par souci d'exhaustivité, puisque je voudrais que ce calendrier soit utile à tous les orthodoxes, je me dois de mentionner que les vieux-calendaristes de Roumanie, dépendant du synode de Slatioara, célèbrent ce jour-là la mémoire du pontife GLICHERIE (Tanase) le Confesseur, fondateur du monastère de Slatioara en Haute-Moldavie (+ 1985).

Source principale d'information sur les Saints: www.forum-orthodoxe.com