Mercredi 24 mai 2017 (11 mai du calendrier ecclésial)

Calendrier étendu

Saint EVELLIUS ou EVELE, probablement esclave de haut rang appartenant à la Maison de Néron, martyr à Pise sous Néron (vers 66). | Saint DIOSCORIDE, martyr (probablement sous Dèce, vers 250). | Saint ANASTASE, tribun militaire, peut-être originaire de Lérida en Catalogne, martyr avec sa FAMILLE et ses ESCLAVES sous Dèce (251). Ils sont vénérés à Camerino dans les Marches. | Saint MOCIUS, prêtre, martyr à Byzance sous Dioclétien (288, 289 ou 295). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome V des Ménées.) | Saint BASSUS, martyr à Héraclée en Thrace. | Sainte LISSIERE ou LETHERE, vierge et martyre, vénérée à Sens. | Saint EUDALD, martyr à Dax en Guyenne (IVème siècle). | Saint ANTHIME, prêtre, martyr à Rome sous Dioclétien (303). | Saints SISINNIUS, diacre, DIOCLES et FLORENT, disciples de saint Anthime de Rome (?), martyrs à Osimo dans les Marches sous Dioclétien (303). | Saints BASSUS, MAXIME et FABIUS, martyrs à Rome sous Dioclétien (304). | Mémoire de la dédicace ou inauguration de la ville de Constantinople, gardée par Dieu et dédiée à la protection de notre Souveraine la Très-Sainte Mère de Dieu (330). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome V des Ménées.) | Saint HARMODIOS. | Fête de la protection de saint Martin sur la ville de Tours. | Saint NEPOTIEN, prêtre à Altino en Italie (vers 396). | Sainte PRINCIPIA, vierge à Rome, disciple de sainte Marcelle (vers 420). | Saint UDAUT, originaire d'Italie, prêtre et martyr à Pamiers dans le comté de Foix, et aujourd'hui dans le département de l'Ariège (452). | Saint MAMERT, archevêque de Vienne en Dauphiné, qui établit définitivement en 469 l'usage des rogations que saint Lazare de Milan (cf. 14 mars) avait établi, confessa la foi orthodoxe face à l'arianisme et écrivit un commentaire de la liturgie gallicane qui a, comme par hasard, entièrement disparu (475 ou 477). | Saint POSSESSEUR, évêque de Verdun en Lorraine (vers 485). | Saint CARRE ou KARAM, ermite en Bretagne (VIème siècle). | Saint AGATHON ou AGATOMBRE, Grec de nation, évêque de Metz en Lorraine (530). | Saint KEO ou KAY, chevalier puis ermite à Scrignac en Bretagne (VIème-VIIème siècles). | Saint MAILLARD ou MILEHARD, évêque de Sées en Normandie (VIIème siècle). | Saint TUDY ou TUDIN, premier abbé de Loctudy en Bretagne (VIIème siècle). | Saint GENGOUL (GINGOLPH, GENGOU, GENGOUX, GIGOU, GENF, GANDOUL, GANGULFUS, GANGULF en anglais, GOLF en allemand), noble bourguignon, lieutenant de Pépin le Bref, modèle de patience et de piété, martyr de la justice et de la chasteté, assassiné à Varennes en Champagne sur ordre de son épouse méchante et volage dont il s'était séparé pour vivre en anachorète dans son château après avoir découvert son adultère (760).  On l'invoque pour la protection de l'union conjugale. Le village de Saint-Gingolph, dans le Chablais, partagé entre la France et la Suisse, porte son nom.  (Office composé en français par le père Denis Guillaume et publié au tome XIV du Supplément aux Ménées.) | Saint FREMOND (FREMUND), ermite en Angleterre, martyr par la main des Vikings païens (vers 866). | Saints CYRILLE-CONSTANTIN et METHODE, Egaux-aux-Apôtres et Illuminateurs des Slaves (869 et 885). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome V du Supplément aux Ménées. Acathiste traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.) | Saint RATISLAV, prince de Grande-Moravie (870). | Saint MAÏEUL ou MAYOL, quatrième abbé de Cluny en Bourgogne, mort à Souvigny en Bourbonnais (994). | Saint ILLUMINATUS, moine au monastère de Saint-Marin à San Severino près d'Ancône dans les Marches (vers 1000). | Saintes OLYMPIE (OLYMPIA), abbesse, et EUPHROSYNE, moniale, martyres à Mytilène par la main de pirates (musulmans ou catholiques-romains?) (1235). | Saint NICODEME Ier, archevêque de Petch et de toute la Serbie (1325). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.) | Saint JOSEPH, métropolite d'Astrakhan, martyr par la main des Cosaques insurgés à l'époque de Stenka Razine (Russie 1671). | Saint CHRISTESIA ou CHRISTOPHORE de Garédja, moine (Géorgie 1771). | Saint ARGYROS l'Epanomite, aide-tailleur de profession, martyr par la main des Musulmans à Thessalonique (1806). (Office traduit en français par le père Denis Guillaume au tome XIV du Supplément aux Ménées.) | Saint ALEXANDRE, archevêque de Kharkov, martyr par la main des Communistes (Ukraine 1940).

Source principale d'information sur les Saints: www.forum-orthodoxe.com